Depuis mars 2014, le Bureau de l’UNESCO de Brazzaville met en œuvre, avec l’appui du Gouvernement chinois, le Projet UNESCO-Fonds-en-dépôt Chine (CFIT) intitulé: « Renforcement des capacités des institutions de formation et Organisation de la formation continue des enseignants du primaire et du secondaire au Congo ».

Le projet CFIT est financé par le Fond d’affectation spéciale entre l’UNESCO et le Gouvernement de la République Populaire de Chine, et  vise:

  • à accélérer les progrès vers la réalisation de l’objectif de qualité de l’EPT et
  • à contribuer aux objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) liés à l’éducation, en améliorant les capacités du système éducatif et notamment la formation des enseignants.

L’objectif  du projet

Il s’agit aussi de soutenir les 8 pays ciblés, dont le Congo, dans le renforcement des capacités de leurs institutions de formation des enseignants en:

  • (i). améliorant les programmes et les dispositions de formation initiale, en particulier à travers la formation à distance et les technologies de l’information et de la communication (TIC) ; 
  • (ii)accompagnant les programmes de formation et les dispositifs de développement professionnel continu, en particulier grâce à des modalités d’apprentissage mixte et aux innovations technologiques ; 
  • (iii)renforçant les capacités des formateurs d’enseignants à l’utilisation des TIC et (iv) soutenant les réseaux de formation des enseignants /instituts de formation pour promouvoir le partage des connaissances sur les stratégies et pratiques pédagogiques efficaces.

Nos  activités à ce jour

  • Conception et adoption  du budget et d’un plan de travail relatif au 18 mois du projet;
  • Lancement du projet le  24 novembre 2014 à la grande bibliothèque de l’Université Marien Ngouabi sous le patronage  du Ministre de l’enseignement supérieur. Cette activité a regroupé plusieurs cadres de tous les secteurs de l'éducation et les partenaires sociaux et techniques financiers (PTF);
  • Etat des lieux et sensibilisation des enseignants sur le terrain. Dans ce cadre, quelques membres de l'équipe du projet ont effectué deux voyages : l’un à Dolisie et l’autre à Owando.
  • Réhabilitation de deux salles multimédias de l'ENS et de l'ENI de Brazzaville : peinture, mobilier, électricité et fournitures des splits ont été parmi les éléments de réhabilitation. 
  • Commande et équipement de 4 salles multimédias  dans les sites  du projet; Brazzaville, Owando et Dolisie;
  • Remises des salles multimédias aux autorités scolaires nationales et départementales;
  • Identification des contenus et élaboration des modules de formation en TIC et TICE
  • Formation de 30 formateurs de l’ENI  en TIC et TICE et de  30 formateurs de l’ENS  en TICE, puis formation de 72 Inspecteurs pédagogiques départementaux  dans les 4 sites de formation.
  • Conception et production de ressources pédagogiques numériques puis mise en ligne sur la plateforme à l’ENS Brazzaville,
  • Formation de 500 enseignants en TIC, TIC et dans certaines disciplines  choisies.